ds-772649050
Notre équipe

Accueil / A propos / Notre équipe / Hélène Lejeune

Présidente

Hélène Lejeune

En quelques mots, quel est votre parcours professionnel ?

Après avoir passé près de 10 ans à élever mes enfants, j’ai occupé pendant 9 ans un poste de responsable salle dans un restaurant de collectivité attaché à la grande distribution (production de 1000 repas/jour en liaison froide, gestion d’équipe 50 personnes). J’ai ensuite été engagée – de 2001 à 2010 – au Centre Hospitalier Chrétien à Liège, pour participer à la construction et à l’organisation d’une unité centrale de production de repas. Jusqu’à 4.000 repas y étaient produits par jour, en liaison froide, avec livraison en plateaux finis dans 6 hôpitaux et en vrac dans 8 maisons de repos. J’étais responsable des diététiciens hospitaliers et de cuisine centrale (30 personnes), des équipes de portionnement et laverie (60 personnes), de la qualité sanitaire des repas et du logiciel de commande et gestion repas.

 

Après 2 ans en tant que responsable hôtelier au Grand Hôpital de Charleroi, regroupant 5 hôpitaux (200 personnes), j’ai réorienté en 2013 ma carrière vers la gériatrie (hôpital et maisons de repos), domaine dans lequel j’avais eu l’occasion de me spécialiser progressivement. Depuis 2014 je travaille en tant que diététicienne gériatrique dans 4 maisons de repos de l’ACIS.

 

Je suis membre du conseil d’administration de l’UPDLF depuis 2009 et présidente depuis 2018. Je coordonne au sein de l’UPDLF le groupement des diététiciens de gériatrie. Celui-ci collabore activement au Plan Wallon Nutrition Santé et bien-être des aînés, dont l’objectif est d’améliorer la prise en soins nutritionnelle des personnes âgées en institution et au domicile. Je coordonne également depuis quelques années la spécialisation en diététique de la personne âgée, formation de 180 heures destinée aux diététiciens.

 

Enfin, j’ai eu la chance de co-écrire avec des diététiciennes françaises un ouvrage intitulé « Alimentation et Alzheimer : s’adapter au quotidien », dont la 2ème édition est parue en 2018 aux presses de l’EHESP.

Actuellement, quelle·s activité·s professionnelle·s exercez-vous ?

Je travaille en tant que diététicienne salariée dans 4 MR-MRS de l’ACIS à 0.8ETP et en tant qu’indépendante complémentaire le reste du temps. Mon activité se concentre sur de la consultance, des cours et conférences à destination soit de professionnels de santé soit du grand public, et je coordonne en partenariat avec l’AViQ le PWNS-be-A. La présidence de l’UPDLF occupe la majeure partie de mon temps libre et au-delà.

Concrètement, en quoi consiste·nt cette/ces activité·s ?

Dans les institutions d’hébergement pour personnes âgées, ma mission essentielle est de mettre en oeuvre la charte du Plan Wallon Nutrition Santé et bien-être des Aînés. Je collabore tant avec les équipes soignantes et les médecins qu’avec la cuisine pour une prise en soins optimale des seniors institutionnalisés.

Ces différentes activités et/ou ces différentes expériences sont-elles complémentaires ?

Mon travail en tant que salariée et indépendante est majoritairement axé sur la prise en soins nutritionnelle de la personne âgée. En tant que présidente de l’UPDLF les tâches sont excessivement variées, le travail est passionnant, au sein d’une équipe excessivement motivée et dynamique. Une visite de notre site vous en dira plus sur les nombreux projets menés de front par Les Diététicien.ne.s au service de leurs pairs.

Quels sont les atouts et les inconvénients de votre travail ?

Mon travail en tant que salariée est plus routinier mais est excessivement valorisant tant par rapport aux effets sur les résidents d’une prise en soin nutritionnelle multidisciplinaire que par rapport aux échanges avec les équipes de soin et de cuisine. Mon travail en tant qu’indépendante me permet de donner corps à mon besoin de recherche, d’écriture, ainsi qu’à ma passion pour la transmission de l’expertise de terrain acquise tout au long de mon parcours professionnel. La présidence de l’UPDLF me permet de mettre à profit mes acquis en matière de gestion de projet. C’est un vrai travail d’équipe certes énergivore mais qui nous pousse à toujours aller de l’avant pour donner plus de poids à notre magnifique métier en ne laissant passer aucune occasion de le mettre en avant aux yeux de tous.

Quelles sont les qualités requises selon vous ?

Par rapport à l’ensemble de mes activités professionnelles, je dirais qu’il faut bien sûr des compétences, de l’expertise, mais surtout beaucoup de rigueur, de professionnalisme, énormément de travail. Il faut être très organisé. Il faut apprécier les contacts, être à l’écoute, bienveillant et curieux. Il faut être capable de se remettre en question et surtout ne jamais se décourager. Il faut oser aller toujours plus loin.

Pour quelle·s raison·s avez-vous rejoint l’équipe de l’UPDLF ?

J’ai rejoint l’UPDLF en 2003 déjà en participant au groupement des diététiciens de food service. Peu à peu j’ai accepté certaines missions puis suis devenue administrateur en 2009. A la démission de Serge Pieters en 2018, ne voulant pas que tous les projets entrepris partent à vau-l’eau, je me suis présentée comme présidente. J’étais alors parmi les nouveaux candidats administrateurs non seulement la plus âgée mais également celle qui avait le plus d’années d’UPDLF à son actif.

En quoi consiste votre travail au sein de du conseil d’administration/de l’UPDLF ?

Comme dit plus haut, les tâches sont excessivement variées, alliant la gestion (de projets, de personnel et financière), la planification, l’écriture, les langues (néerlandais et anglais), la créativité, la communication, etc.

Coordonnées de contact

Notre équipe

Découvrez les membres du CA

Vice-Président
Administrateur
Trésorière
Secrétariat
Sponsoring

Contact

Une question ou une
demande ?