stock-photo-smiling-expert-on-diet-and-nutrition-sitting-at-desk-with-laptop-and-lamp-in-white-office-with-772649050
Job Service

Accueil / Le diététicien / Job-Service

Diététicien·ne indépendant·e

Enquêteurs recherchés pour l'enquête de consommation alimentaire

L’institut belge de santé Sciensano recrute des travailleurs indépendants ou intérimaires pour un travail à temps partiel. L’objectif de ce travail est de recruter des participants et de réaliser des enquêtes en face à face dans plusieurs communes à Bruxelles ou dans la région Wallonne. Ce travail convient particulièrement à des indépendants ou intérimaires ayant une connaissance (de base) en nutrition, tels que des diététicien(ne)s, nutritionnistes, coach santé ou infirmier(ère)s (à domicile) ou ayant un intérêt particulier en nutrition.

Qui sommes-nous ?

L’équipe Nutrition et santé de Sciensano est responsable de l’organisation de la troisième Enquête de consommation alimentaire belge qui aura lieu en 20222023. Le but de cette enquête est de rassembler des informations concernant la consommation alimentaire, ainsi que les habitudes alimentaires et les habitudes de vie de la population belge.

Importance de l’Enquête de consommation alimentaire

L’Enquête de consommation alimentaire est réalisée afin de connaitre la prévalence et la distribution des indicateurs nutritionnels (carences, excès en macro et micronutriments, obésité, …) au sein de la population belge. Cette enquête nécessaire afin de développer une politique nutritionnelle répondant aux besoins de la population et de surveiller la sécurité alimentaire de la population. Vous trouverez plus d’informations concernant l’Enquête de consommation alimentaire sur notre site Internet.

Déroulement de l’étude

Dans le cadre de l’Enquête de consommation alimentaire, chaque participant prendra part à deux interviews d’environ une heure chacune, qui seront effectuées à son domicile. Pendant les interviews, le participant sera interrogé sur sa consommation alimentaire au moyen de rappels de consommation alimentaire de 24 heures. Des questions concernant sa situation sociodémographique, ses habitudes alimentaires et ses habitudes de vie, l’environnement alimentaire, la sécurité alimentaire et son activité physique lui seront également posées. Enfin, l’interviewer mesurera aussi le poids, la taille et le tour de taille du participant, et demandera au participant, si celuici accepte, de prélever certains échantillons biologiques. L’activité physique chez les enfants et les adolescents sera, par ailleurs, mesurée à l’aide d’un accéléromètre que ceuxci devront porter dans l’intervalle entre les deux interviews.

Le travail de terrain a commencé en mars 2022 et durera jusqu’ à fin juin 2023. La population ciblée par l’enquête est constituée de « toute personne âgée de plus de trois ans et résidant en Belgique, sans distinction de lieu de naissance ou de nationalité ». Lors de l’enquête de 2022-2023, ce seront 3020 personnes, réparties en quatre groupes d’âge, qui seront interrogées :

Nous recherchons des indépendant(e)s avec une connaissance ou un intérêt particulier en nutrition

La réussite de cette enquête dépend fortement de la qualité des données collectées. C’est pour cette raison que la collecte de données sera exclusivement réalisée par des enquêteurs ayant suivi une formation de 3 jours donnée par l’équipe de Sciensano.

Cinquante-huit communes ont été sélectionnées au hasard : les personnes invitées à participer à l’enquête seront sélectionnées au sein de ces communes. D’un point de vue pratique, il est donc préférable que les enquêteurs engagé(e)s pour la collecte des données habitent dans l’une de ces communes ou acceptent de se déplacer dans ces communes pour interroger les personnes sélectionnées, en tenant compte du fait que les frais de transports seront intégrés dans une indemnité forfaitaire fixe (frais de transport, téléphone, internetetc.).

Chaque enquêteur sera responsable d’interroger 12 personnes par trimestre dans une même commune : ces personnes devront être interrogées à deux reprises. cela revient à une moyenne de 2 interviews à réaliser par semaine.

Afin de pouvoir interroger les participants qui travaillent et ceux qui ne travaillent pas, l’enquêteur doit être en mesure de mener des entretiens pendant la semaine et le week-end, en journée et en soirée. Il est donc important vous puissiez être flexible dans ce travail ainsi que d’alterner entre la conduite d’entretiens à différents jours de la semaine. Le temps total nécessaire à la réalisation d’un répondant (prise de contact, deux visites à domicile et le travail administratif) est estimé à environ 5 heures.

Liste de communes sélectionnées

Nous recherchons actuellement des enquêteurs pour les communes suivantes :
*Communes où nous cherchons en priorité des enquêteurs.

Ce qui est attendu des enquêteurs

1. Assister à une formation de 3 jours donnée à Bruxelles

Afin que les interviews soient menées de manière standardisée, Sciensano organise 3 jours de formation auxquels il est obligatoire de participer. Ces formation se dérouleront à Bruxelles et incluront:

À la fin de la formation, l’enquêteur recevra un ordinateur et le matériel nécessaire pour effectuer les entretiens.

2. Exécution du travail de terrain : réalisations des interviews auprès de 12 participants par trimestre

Votre participation à l’Enquête de consommation alimentaire en tant qu’enquêteur impliquera plusieurs phase, décrites ciaprès.

2.1. Prendre contact avec les personnes sélectionnées

La première étape consistera à se rendre au domicile de la personne sélectionnée (l’adresse vous aura été transmise par Sciensano) afin de l’inviter à participer à l’enquête et, si elle accepte, de fixer un rendezvous pour la première interview. S’il est impossible pour la personne sélectionnée de participer, un processus de substitution sera mis en place afin de la remplacer.

2.2. Collecter les données auprès des personnes acceptant de participer

Si la personne sélectionnée accepte de participer, la collecte des données peut démarrer : celleci consistera en deux visites au domicile du participant.

La durée totale de travail nécessaire pour un participant (incluant la prise de contact, les deux visites à domicile et le travail administratif) est estimée à environ 8 heures. Le fait de participer à l’Enquête de consommation alimentaire en tant qu’enquêteur peut donc être aisément combinée avec une activité professionnelle indépendante.

En travaillant en tant que enquêteur pour l’Enquête de consommation alimentaire, vous vous engagez à interroger environ 12 personnes par trimestre. Cela représente environ deux interviews par semaine. Ces interviews se dérouleront au domicile du participant. Soyez conscient que les interviews pourront aussi avoir lieu le soir ou pendant le weekend.

3. Participer à la réunion de feedback

Tous les 6 mois, Sciensano organisera une journée de réunion de feedback pour tous les enquêteurs participant à l’étude. Lors de cette journée vous pourrez échanger vos expériences et une courte formation sera organisée.

Coopération entre enquêteurs et Sciensano

Les activités seront menées pour le compte de de Sciensano. Les enquêteurs doivent être actifs/ves et être inscrit(e)s comme indépendant(e). Pour ceux qui n’ont pas ce statut, il est également possible de travailler en tant qu’intérimaire via une agence d’intérim. Un contrat et un accord de confidentialité seront convenus entre chaque enquêteur et Sciensano.

Rémunération (TVA non incluse) :

Pour les travailleurs indépendants, la participation à l’Enquête de consommation alimentaire sera rémunérée comme suit :

Pour les travailleurs intérimaires, le mode de rémunération diffère. Veuillez nous contactez pour plus de renseignements.

Pour plus d’informations et questions, veuillez contacter :

Eline Le Dieu (FR)
Service « Mode de vie et maladies chroniques »

Sciensano

Adresse : 14, rue Juliette Wytsman

1050 Bruxelles

Tel : +32 (0)2 642 56 35

Email : fcs@sciensano.be

Cela pourrait vous intéresser

Retrouvez ici les annonces
envoyées par le Job-Service

Alimmenta tu vida S.L, une société opérant dans le secteur de la nutrition à Barcelone en Espagne, cherche à couvrir des postes pour l'équipe francophone.
Collaborateur.trice scientifique (h/f) à temps partiel pour la surveillance permanente de la littérature scientifique dans le cadre de l'élaboration de guides de pratique (prise en charge ou approches non médicamenteuse).

Contact

Une question ou une
demande ?