shutterstock_712374730
Actu-Diéta

Accueil / Actualités / Actu-Diéta

Journée d'Etude 2021

Activité physique et prébiotiques: une combinaison prometteuse dans la prise en charge des altérations métaboliques chez le sujet souffrant d’obésité ?

Cibler le microbiote intestinal est une nouvelle approche thérapeutique dans la prise en charge des altérations métaboliques liées à l’obésité. Combiner une activité physique à une supplémentation en prébiotiques, deux stratégies permettant de moduler la composition du microbiote, pourrait augmenter le succès des interventions nutritionnelles chez le sujet obèse.

Julie Rodriguez, Chargée de recherche, Louvain Drug Research Institute, UCLouvain.

1/ Le microbiote intestinal, un régulateur du métabolisme de l’hôte.

Le rôle du microbiote intestinal (MI) dans la santé de l’Homme est devenu de plus en plus évident au vu de son implication dans la régulation de grandes fonctions physiologiques (immunité, appétit ou métabolisme). Plusieurs facteurs influencent la composition et/ou la fonction du MI dès la naissance et tout au long de notre vie (régime alimentaire, activité physique ‘AP’, médicaments, etc.) (Cresci and Bawden 2015). Parmi eux, l’alimentation est certainement un des plus importants puisque la composition du MI varie énormément entre différentes populations, cultures ou régimes alimentaires. Par exemple, le MI d’individus consommant une alimentation riche en graisses et protéines animales sera dominé par les Bacteroides alors que celui des individus avec une alimentation riche en carbohydrates aura une plus forte abondance de Prevotella (Wu et al. 2011). La consommation à court terme d’aliments spécifiques peut aussi avoir un impact sur la composition de notre MI (Hiel et al. 2019). L’alimentation influence également la nature des métabolites produits par le MI (Delzenne et al. 2020). Ainsi, le métabolome, ensemble des métabolites, des individus suivant un régime vegan va être bien différent de celui des omnivores. Parmi les métabolites bioactifs d’origine bactérienne, on retrouve les acides gras à chaîne courte (AGCC), produits par le MI suite à la fermentation des polysaccharides et qui exercent de nombreux effets bénéfiques sur l’organisme (Canfora et al. 2015). Enfin, les troubles nutritionnels et les désordres métaboliques sont liés à des altérations du MI (Cotillard et al. 2013, Le Chatelier et al. 2013). Une diminution des genres bactériens qui produisent des AGCC, tels que le butyrate, est souvent retrouvée dans le MI de sujets atteints de désordres métaboliques (Delzenne et al. 2015). Cependant, il est assez difficile d’établir une signature bactérienne précise pour chaque pathologie, en raison de nombreux facteurs confondants. Parmi eux, les différents niveaux et type d’AP réalisés par les sujets pourraient complexifier les analyses, ce qui nous amène à nous intéresser de plus près à l’impact de l’AP sur le MI.

2/ L’activité physique influence la composition du microbiote intestinal.

Quelques études ont récemment évalué l’impact de l’AP sur notre MI. Un changement de la composition du MI de joueurs de rugby professionnels comparé à celui de sujets sédentaires a été observé (Clarke et al. 2014, Barton et al. 2018). Ces différences concernent principalement la diversité bactérienne et la production d’AGCC. Cependant, l’interprétation des données reste complexe au vu du régime alimentaire très différent d’athlètes de haut niveau versus des sujets non entraînés. D’autres études ont donc été réalisées chez des personnes réalisant un moindre effort pour éviter ces écarts trop importants. Une étude démontre une plus grande abondance de bactéries dites bénéfiques pour la santé dans le MI de femmes pré-ménopausées réalisant le minimum d’AP requis par l’OMS, comparé à des femmes qui ne pratiquent aucune AP (Bressa et al. 2017). Ces bactéries sont Faecalibactérium prausnitzii et Roseburia hominis (productrices de butyrate) ou Akkermansia muciniphila (associée à des effets positifs sur la barrière intestinale et l’amélioration de paramètres métaboliques liés à l’obésité). Dans ce travail, les femmes actives ont consommé plus de fibres comparées aux femmes sédentaires. Or, certaines fibres fermentescibles sont les substrats privilégiés de nombreuses bactéries intestinales, ce qui rend encore l’interprétation des données confuse. Enfin, il semblerait que les effets de l’AP sur le MI dépendent du statut métabolique des participants (Allen et al. 2018).

Les études précliniques sont donc nécessaires pour comprendre le réel impact de l’AP sur le MI dans des modèles plus contrôlés où l’alimentation peut être standardisée. L’exercice volontaire chez la souris prévient l’obésité induite par un régime riche en graisses et modifie la composition du MI qui pourrait être le médiateur  pour limiter la prise de poids (Evans et al. 2014). D’autres données in vivo confirment que l’exercice altère la composition du MI de manière différente selon le statut métabolique des animaux (diabétiques versus contrôles) (Lambert et al. 2015). Enfin, les modèles précliniques mettent en évidence des effets différents sur le MI en fonction du type d’activité (volontaire ou forcée à une intensité modérée) (Allen et al. 2015). Le MI serait aussi un déterminant clé pour les effets bénéfiques de l’AP sur le métabolisme du glucose et la sensibilité à l’insuline (Liu et al. 2020). Une récente étude montre une variabilité de réponse sur la régulation de la glycémie suite à un entraînement de 12 semaines chez des sujets prédiabétiques. Ces données indiquent que les individus « répondeurs » ont un MI qui possède une plus grande capacité à produire les AGCC et un meilleur catabolisme des acides aminés branchés. De plus, l’inoculation des souris avec le MI des répondeurs imitent les effets de l’AP sur l’amélioration de la résistance à l’insuline de ces souris obèses, mettant en avant le rôle causal du MI dans le contrôle de la glycémie en réponse à l’AP.

3/ La pratique d’une activité physique optimise la réponse métabolique à une intervention nutritionnelle ciblant le microbiote intestinal.

Des altérations du MI sont donc associées à des situations pathologiques de désordres métaboliques. Dans ce contexte, il semble judicieux de cibler le MI via différentes stratégies. Une d’entre elles est l’utilisation de prébiotiques, des substrats issus de notre alimentation et utilisés sélectivement par des bactéries pour induire un bénéfice pour l’hôte (Gibson et al. 2017). Parmi ces prébiotiques, on trouve les fructanes de type inuline (qui est une fibre fermentescible) (Roberfroid 2005), dont de nombreux effets bénéfiques ont été observés dans des modèles d’obésité chez le rongeur (amélioration de la fonction barrière, de l’inflammation systémique, de l’accumulation de masse grasse, de l’intolérance au glucose ou encore de l’hypertriglycéridémie postprandiale (Rodriguez and Delzenne 2021)). Cependant, ces effets restent assez confus chez l’homme, en raison d’une importante variabilité interindividuelle. Dans le groupe de recherche en métabolisme et nutrition de l’UCLouvain, nous avons tenté de comprendre pourquoi les individus obèses ne répondent pas de la même manière à une supplémentation en inuline. Nous avons observé que plusieurs facteurs influencent la réponse métabolique de l’inuline (la composition initiale du MI (Rodriguez et al. 2020), ou la prise de metformine (Hiel et al. 2018)). Sachant que l’AP peut modifier le MI, nous avons émis l’hypothèse que les niveaux différents d’AP pratiqués par les participants au cours d’une intervention à base de prébiotiques pourraient influencer leurs effets sur le métabolisme. Nous avons évalué l’AP volontaire de participants obèses impliqués dans un protocole clinique randomisé avec groupe placebo, visant à évaluer l’impact d’une supplémentation en inuline (extrait d’inuline + légumes riches en fructanes) sur le MI ainsi que sur de nombreux paramètres cliniques. (Rodriguez et al. 2022). Nos données indiquent que l’inuline induit un bénéfice santé seulement quand les sujets augmentent spontanément leur AP durant le protocole, comparés à ceux qui ne changent pas leurs habitudes. Les sujets qui pratiquaient plus d’exercice en parallèle de la supplémentation en inuline avaient une nette amélioration de l’indice de masse corporelle, des enzymes hépatiques, du cholestérol total et des index de résistance ou sensibilité à l’insuline. De plus, nous avons constaté que les symptômes gastrointestinaux liés à la prise d’inuline, fibre fermentescible, étaient observés chez les sujets supplémentés mais nettement moins présents chez ceux qui augmentaient leur AP durant le protocole, indiquant une meilleure tolérance aux fibres. Enfin, la régulation des bifidobactéries, (bactéries capables de dégrader l’inuline et de l’utiliser comme substrat), montre que ces bactéries prolifèrent significativement après la supplémentation en inuline seulement dans le MI de participants qui augmentent leur AP. En parallèle, une étude préclinique chez des rongeurs nourris avec un régime riche en graisses confirme que seule la combinaison des deux stratégies (inuline + exercice volontaire des roues d’activité) permet une amélioration de la tolérance au glucose après une charge orale en glucose.

Conclusion

Il apparait clairement que l’AP a un impact sur notre MI mais il est assez difficile d’évaluer les effets spécifiques de l’AP en raison des nombreux paramètres à contrôler. Toutefois, il est intéressant de voir dans une population spécifique que la pratique d’une AP peut complètement changer la réponse métabolique à une intervention nutritionnelle basée sur une approche ciblant le MI (voir figure). De plus, pratiquer une AP aiderait les participants à mieux tolérer certaines fibres, souvent peu consommées en raison des effets indésirables (flatulences, ballonnements) qu’elles peuvent provoquer. Combiner une AP systématiquement à la supplémentation en prébiotiques peut alors être une bonne stratégie pour optimiser les bénéfices des fibres sur la santé des sujets atteints d’obésité.

Bibliographie

Allen, J. M., M. E. Berg Miller, B. D. Pence, K. Whitlock, V. Nehra, H. R. Gaskins, B. A. White, J. D. Fryer and J. A. Woods (2015). « Voluntary and forced exercise differentially alters the gut microbiome in C57BL/6J mice. » J Appl Physiol (1985) 118(8): 1059-1066.

Allen, J. M., L. J. Mailing, G. M. Niemiro, R. Moore, M. D. Cook, B. A. White, H. D. Holscher and J. A. Woods (2018). « Exercise Alters Gut Microbiota Composition and Function in Lean and Obese Humans. » Med Sci Sports Exerc 50(4): 747-757.

Barton, W., N. C. Penney, O. Cronin, I. Garcia-Perez, M. G. Molloy, E. Holmes, F. Shanahan, P. D. Cotter and O. O’Sullivan (2018). « The microbiome of professional athletes differs from that of more sedentary subjects in composition and particularly at the functional metabolic level. » Gut 67(4): 625-633.

Bressa, C., M. Bailen-Andrino, J. Perez-Santiago, R. Gonzalez-Soltero, M. Perez, M. G. Montalvo-Lominchar, J. L. Mate-Munoz, R. Dominguez, D. Moreno and M. Larrosa (2017). « Differences in gut microbiota profile between women with active lifestyle and sedentary women. » PLoS One 12(2): e0171352.

Canfora, E. E., J. W. Jocken and E. E. Blaak (2015). « Short-chain fatty acids in control of body weight and insulin sensitivity. » Nat Rev Endocrinol 11(10): 577-591.

Clarke, S. F., E. F. Murphy, O. O’Sullivan, A. J. Lucey, M. Humphreys, A. Hogan, P. Hayes, M. O’Reilly, I. B. Jeffery, R. Wood-Martin, D. M. Kerins, E. Quigley, R. P. Ross, P. W. O’Toole, M. G. Molloy, E. Falvey, F. Shanahan and P. D. Cotter (2014). « Exercise and associated dietary extremes impact on gut microbial diversity. » Gut 63(12): 1913-1920.

Cotillard, A., S. P. Kennedy, L. C. Kong, E. Prifti, N. Pons, E. Le Chatelier, M. Almeida, B. Quinquis, F. Levenez, N. Galleron, S. Gougis, S. Rizkalla, J. M. Batto, P. Renault, A. N. R. M. consortium, J. Dore, J. D. Zucker, K. Clement and S. D. Ehrlich (2013). « Dietary intervention impact on gut microbial gene richness. » Nature 500(7464): 585-588.

Cresci, G. A. and E. Bawden (2015). « Gut Microbiome: What We Do and Don’t Know. » Nutr Clin Pract 30(6): 734-746.

Delzenne, N. M., P. D. Cani, A. Everard, A. M. Neyrinck and L. B. Bindels (2015). « Gut microorganisms as promising targets for the management of type 2 diabetes. » Diabetologia 58(10): 2206-2217.

Delzenne, N. M., M. Olivares, A. M. Neyrinck, M. Beaumont, L. Kjolbaek, T. M. Larsen, A. Benitez-Paez, M. Romani-Perez, V. Garcia-Campayo, D. Bosscher, Y. Sanz and J. W. van der Kamp (2020). « Nutritional interest of dietary fiber and prebiotics in obesity: Lessons from the MyNewGut consortium. » Clin Nutr 39(2): 414-424.

Evans, C. C., K. J. LePard, J. W. Kwak, M. C. Stancukas, S. Laskowski, J. Dougherty, L. Moulton, A. Glawe, Y. Wang, V. Leone, D. A. Antonopoulos, D. Smith, E. B. Chang and M. J. Ciancio (2014). « Exercise prevents weight gain and alters the gut microbiota in a mouse model of high fat diet-induced obesity. » PLoS One 9(3): e92193.

Gibson, G. R., R. Hutkins, M. E. Sanders, S. L. Prescott, R. A. Reimer, S. J. Salminen, K. Scott, C. Stanton, K. S. Swanson, P. D. Cani, K. Verbeke and G. Reid (2017). « Expert consensus document: The International Scientific Association for Probiotics and Prebiotics (ISAPP) consensus statement on the definition and scope of prebiotics. » Nat Rev Gastroenterol Hepatol 14(8): 491-502.

Hiel, S., L. B. Bindels, B. D. Pachikian, G. Kalala, V. Broers, G. Zamariola, B. P. I. Chang, B. Kambashi, J. Rodriguez, P. D. Cani, A. M. Neyrinck, J. P. Thissen, O. Luminet, J. Bindelle and N. M. Delzenne (2019). « Effects of a diet based on inulin-rich vegetables on gut health and nutritional behavior in healthy humans. » Am J Clin Nutr 109(6): 1683-1695.

Hiel, S., A. M. Neyrinck, J. Rodriguez, B. D. Pachikian, C. Bouzin, J. P. Thissen, P. D. Cani, L. B. Bindels and N. M. Delzenne (2018). « Inulin Improves Postprandial Hypertriglyceridemia by Modulating Gene Expression in the Small Intestine. » Nutrients 10(5).

Lambert, J. E., J. P. Myslicki, M. R. Bomhof, D. D. Belke, J. Shearer and R. A. Reimer (2015). « Exercise training modifies gut microbiota in normal and diabetic mice. » Appl Physiol Nutr Metab 40(7): 749-752.

Le Chatelier, E., T. Nielsen, J. Qin, E. Prifti, F. Hildebrand, G. Falony, M. Almeida, M. Arumugam, J. M. Batto, S. Kennedy, P. Leonard, J. Li, K. Burgdorf, N. Grarup, T. Jorgensen, I. Brandslund, H. B. Nielsen, A. S. Juncker, M. Bertalan, F. Levenez, N. Pons, S. Rasmussen, S. Sunagawa, J. Tap, S. Tims, E. G. Zoetendal, S. Brunak, K. Clement, J. Dore, M. Kleerebezem, K. Kristiansen, P. Renault, T. Sicheritz-Ponten, W. M. de Vos, J. D. Zucker, J. Raes, T. Hansen, H. I. T. c. Meta, P. Bork, J. Wang, S. D. Ehrlich and O. Pedersen (2013). « Richness of human gut microbiome correlates with metabolic markers. » Nature 500(7464): 541-546.

Liu, Y., Y. Wang, Y. Ni, C. K. Y. Cheung, K. S. L. Lam, Y. Wang, Z. Xia, D. Ye, J. Guo, M. A. Tse, G. Panagiotou and A. Xu (2020). « Gut Microbiome Fermentation Determines the Efficacy of Exercise for Diabetes Prevention. » Cell Metab 31(1): 77-91 e75.

Roberfroid, M. (2005). « Introducing inulin-type fructans. » The British journal of nutrition 93 Suppl 1: S13-25.

Rodriguez, J. and N. M. Delzenne (2021). « Modulation of the gut microbiota-adipose tissue-muscle interactions by prebiotics. » J Endocrinol 249(1): R1-R23.

Rodriguez, J., S. Hiel, A. M. Neyrinck, T. Le Roy, S. A. Potgens, Q. Leyrolle, B. D. Pachikian, M. A. Gianfrancesco, P. D. Cani, N. Paquot, M. Cnop, N. Lanthier, J. P. Thissen, L. B. Bindels and N. M. Delzenne (2020). « Discovery of the gut microbial signature driving the efficacy of prebiotic intervention in obese patients. » Gut.

Rodriguez, J., A. Neyrinck, M. Van Kerckhoven, M. Gianfrancesco, E. Renguet, L. Bertrand, P. Cani, N. Lanthier, M. Cnop, P. Paquot, J. Thissen, L. Bindels and N. Delzenne (2022). « Physical activity enhances the improvement of body mass index and metabolism by inulin:  a multicenter randomized placebo-controlled trial performed in obese individuals. » BMC Medicine Accepted.

Wu, G. D., J. Chen, C. Hoffmann, K. Bittinger, Y. Y. Chen, S. A. Keilbaugh, M. Bewtra, D. Knights, W. A. Walters, R. Knight, R. Sinha, E. Gilroy, K. Gupta, R. Baldassano, L. Nessel, H. Li, F. D. Bushman and J. D. Lewis (2011). « Linking long-term dietary patterns with gut microbial enterotypes. » Science 334(6052): 105-108.

Les actualités

Partageons nos connaissances.

Cibler le microbiote intestinal est une nouvelle approche thérapeutique dans la prise en charge des altérations métaboliques liées à l’obésité. Combiner une activité physique à une supplémentation en prébiotiques, deux stratégies permettant de moduler la composition du microbiote, pourrait augmenter le succès des interventions nutritionnelles chez le sujet obèse.
Le Groupement des Diététiciens Indépendants (GDI) nous a concocté un document récapitulatif des remboursements de l’assurance obligatoire soins de santé en Belgique au 1er janvier 2022.
Le Groupement des Diététiciens Indépendants (GDI) nous a concocté un document récapitulatif des remboursements des consultations de diététique proposés par les différentes mutuelles en Belgique.
Retrouvez ici la Brève du 04 avril 2022 reprenant des informations sur l'asbl, l'Actu-Diéta du jour, diverses actualités et l'agenda des évènements à venir

Contact

Une question ou une
demande ?

stock-photo-business-meeting-eating-cheers-happiness-concept-454809748

Accueil / Evènements / CEDE

WEBINAIRE | Soins palliatifs et fin de vie

Brusano | 20 mai 2022 - 12h à 13h

Votre pratique professionnelle vous amène à accompagner des personnes en fin de vie ainsi que leur entourage? Vous êtes à la recherche d’informations pratiques sur les aides existantes? Vous souhaitez un aperçu clair des éléments législatifs? 

 

Pour vous soutenir concrètement dans l’accompagnement des personnes en fin de vie, découvrez le Focus Soins palliatifs et fin de vie, un guide pratique sur les aides et soutiens existants en région bruxelloise. 

 

Participez au webinaire afin de recevoir une information objective et concrète sur les aides et remboursements existants à Bruxelles. Un temps de questions/réponses sera prévu.

Informations

QUAND ? 20.05.2022, 12:00-13:00

POUR QUI ? Tous les professionnels de la santé bruxellois

OU ? Online

LANGUE : FR – avec traduction simultanée en NL

PARTICIPATION gratuite mais inscription obligatoire

Evènements

Consultez notre page dédiée aux évènements
organisés pour les diététicien.ne.s nutritonniste agréé.e.s

Votre pratique professionnelle vous amène à accompagner des personnes en fin de vie ainsi que leur entourage? Vous êtes à la recherche d’informations pratiques sur les aides existantes? Vous souhaitez un aperçu clair des éléments législatifs?
La troisième édition de l' "Obesity Academy " organisée par la Belgian Association for the Study of Obesity ser déroulera le 20 mai en format hybride
Association pour l’Etude, la Modification et la Thérapie du Comportement asbl - Membre accrédité de l’European Association for Behavioural and Cognitive Therapies
Accueil des enfants souffrant d’allergies alimentaires en restauration collective | Formation organisée par l’Association Française des Diététiciens Nutritionnistes

Contact

Une question ou une
demande ?

stock-photo-business-meeting-eating-cheers-happiness-concept-454809748

Accueil / Evènements

Obesity Academy |Congrès de la BASO 2022

La troisième édition de l’  »Obesity Academy » organisée par la Belgian Association for the Study of Obesity (BASO) approche à grand pas se tiendra en version hybride le vendredi 20 mai 2022 à partir de 13h30 à l’Hôtel Van der Valk à Diegem/Zaventem. 

Contact

Format hybride : 

Zaventem ou visioconférence

Evènements

Consultez notre page dédiée aux évènements
organisés pour les diététicien.ne.s nutritonniste agréé.e.s

Votre pratique professionnelle vous amène à accompagner des personnes en fin de vie ainsi que leur entourage? Vous êtes à la recherche d’informations pratiques sur les aides existantes? Vous souhaitez un aperçu clair des éléments législatifs?
La troisième édition de l' "Obesity Academy " organisée par la Belgian Association for the Study of Obesity ser déroulera le 20 mai en format hybride
Association pour l’Etude, la Modification et la Thérapie du Comportement asbl - Membre accrédité de l’European Association for Behavioural and Cognitive Therapies
Accueil des enfants souffrant d’allergies alimentaires en restauration collective | Formation organisée par l’Association Française des Diététiciens Nutritionnistes
stock-photo-business-meeting-eating-cheers-happiness-concept-454809748

Accueil / Evènements

AEMTC - 3è Colloque Francophone de pratiques en TCC

Association pour l’Etude, la Modification et la Thérapie du Comportement asbl

Les TCC face aux défis des populations vulnérables

DU 19 au 21 mai 2022

Le 3eme Colloque Francophone de pratiques en TCC se tiendra des 19 au 21 mai 2022 à Louvain-La-Neuve, Belgique.  Il réunira des praticien.nes et chercheur.ses de toute la francophonie autour (mais pas exclusivement) de la thématique générale : « les TCC face aux défis des populations vulnérables« .  Le Colloque est pensé comme un moment privilégié d’échanges, d’apprentissages et de convivialité.  Réservez immédiatement ces dates dans vos agendas. Programme provisoire : 3e Colloque francophone de pratiques en TCC | UCLouvain 

Les appels à contributions pour le programme scientifique sont d’ores et déjà ouverts.  Vous pouvez soumettre vos propositions de communications orales ou affichées, de symposia ou de mini-ateliers via la page internet : appel à contribution

La date limite pour la soumission des communications orales, symposia et mini-atelier a été fixée au 28 février 2022.  Celle pour les communications affichées sera le 15 mars 2022

Evènements

Consultez notre page dédiée aux évènements
organisés pour les diététicien.ne.s nutritonniste agréé.e.s

Votre pratique professionnelle vous amène à accompagner des personnes en fin de vie ainsi que leur entourage? Vous êtes à la recherche d’informations pratiques sur les aides existantes? Vous souhaitez un aperçu clair des éléments législatifs?
La troisième édition de l' "Obesity Academy " organisée par la Belgian Association for the Study of Obesity ser déroulera le 20 mai en format hybride
Association pour l’Etude, la Modification et la Thérapie du Comportement asbl - Membre accrédité de l’European Association for Behavioural and Cognitive Therapies
Accueil des enfants souffrant d’allergies alimentaires en restauration collective | Formation organisée par l’Association Française des Diététiciens Nutritionnistes

Contact

Une question ou une
demande ?

stock-photo-business-meeting-eating-cheers-happiness-concept-454809748

Accueil / Evènements / GDHA

Prise en charge diététique de la chirurgie bariatrique

Formation organisée par l’Association Française des Diététiciens Nutritionnistes

Paris, les 19 & 20 mai 2022

Public et pré-requis : Diététiciens diplômés, adhérent ou non à l’AFDN, ainsi qu’au personnel de la restauration collective, infirmières scolaires, personnel de crèches.

Intervenant

Emilie CAPELLI
Diététicienne nutritionniste

Objectifs de la formation

A l’issue de la formation, le participant sera capable de/d’ :

Programme

Jour 1 : 

Jour 2 : 

Tarif et inscription

Pour les participants non adhérents merci de joindre la copie du diplôme BTS ou DUT Diététique
Les inscriptions seront prises en compte dans l’ordre d’arrivée et seront closes lorsque la capacité maximale sera atteinte.

Contact

0033 1 40 02 03 02

afdn@afdn.org

AFDN

Allée Vivaldi, 35

75012 Paris

FRANCE

Evènements

Consultez notre page dédiée aux évènements
organisés pour les diététicien.ne.s nutritonniste agréé.e.s

Votre pratique professionnelle vous amène à accompagner des personnes en fin de vie ainsi que leur entourage? Vous êtes à la recherche d’informations pratiques sur les aides existantes? Vous souhaitez un aperçu clair des éléments législatifs?
La troisième édition de l' "Obesity Academy " organisée par la Belgian Association for the Study of Obesity ser déroulera le 20 mai en format hybride
Association pour l’Etude, la Modification et la Thérapie du Comportement asbl - Membre accrédité de l’European Association for Behavioural and Cognitive Therapies
Accueil des enfants souffrant d’allergies alimentaires en restauration collective | Formation organisée par l’Association Française des Diététiciens Nutritionnistes

Contact

Une question ou une
demande ?































stock-photo-business-meeting-eating-cheers-happiness-concept-454809748

Accueil / Evènements

Formation à l'élaboration de guides de pratique clinique

En coopération avec le WOREL

Le cours s’adresse aux professionnels de la santé et aux universitaires qui souhaitent élaborer leurs propres guides de pratique clinique (GPC) ou participer à un groupe de développement de GPC. Le cours est également utile pour enseignants dans le domaine de la santé qui s’intéressent à l’evidence-based practice.

Date et lieu:

– séance 1: le 12 mai (en ligne) de 9h à 12h30

– séance 2: le 2 juin (en ligne) de 9h à 16h30

– séance 3: le 24 juin (en présentiel) de 9h à 16h30 chez Burogest Office Park, Av des Dessus-de-Lives 2, 5101 Loyers (Namur)

– séance 4: date à déterminer (en ligne)

Pré-requis: Il est attendu des participants qu’ils aient des compétences en EBP, telles que : être capable de rechercher la littérature et d’évaluer de manière critique des articles scientifiques ou encore des GPC.

Si ces compétences préalables sont insuffisantes, nous recommandons de suivre d’abord la formation EBP de trois jours du CEBAM (ou une formation équivalente).

Prix: €360, matériel de cours inclus + lunch et pauses café le 24/06.

Vous recevrez le matériel de cours et les dernières informations pratiques quelques jours avant le début du cours.

Nombre minimum de participants: 6. Nombre maximal de participants: 12.

* Lors la journée de formation sur place, il vous est demandé de vous munir d’un ordinateur portable. La langue de ce cours est le français. Le même cours est dispensé chaque année en néerlandais (voir le site du CEBAM pour les dates).

Inscription : Inscrivez-vous en suivant ce lienUne facture vous sera envoyée automatiquement.
Des inscriptions sont acceptés jusqu’au 05/05/2022. 

Votre inscription n’est définitive qu’après paiement.

Evènements

Consultez notre page dédiée aux évènements
organisés pour les diététicien.ne.s nutritonniste agréé.e.s

Votre pratique professionnelle vous amène à accompagner des personnes en fin de vie ainsi que leur entourage? Vous êtes à la recherche d’informations pratiques sur les aides existantes? Vous souhaitez un aperçu clair des éléments législatifs?
La troisième édition de l' "Obesity Academy " organisée par la Belgian Association for the Study of Obesity ser déroulera le 20 mai en format hybride
Association pour l’Etude, la Modification et la Thérapie du Comportement asbl - Membre accrédité de l’European Association for Behavioural and Cognitive Therapies
Accueil des enfants souffrant d’allergies alimentaires en restauration collective | Formation organisée par l’Association Française des Diététiciens Nutritionnistes

Contact

Une question ou une
demande ?

stock-photo-business-meeting-eating-cheers-happiness-concept-454809748

Accueil / Evènements

Comment aider le consommateur à comprendre et arrêter sa consommation de cannabis ?

Formation organisée par l’Institut Pasteur de Lille

Le 12 mai 2022

Durée : 1 jours (7h)

Contact

0033 3 20 87 72 71

Service formation

formation@pasteur-lille.fr

Institut Pasteur de Lille

Service de Nutrition

1 rue du Professeur Calmette – BP 245

59019 Lille Cedex

FRANCE

Evènements

Consultez notre page dédiée aux évènements
organisés pour les diététicien.ne.s nutritonniste agréé.e.s

Votre pratique professionnelle vous amène à accompagner des personnes en fin de vie ainsi que leur entourage? Vous êtes à la recherche d’informations pratiques sur les aides existantes? Vous souhaitez un aperçu clair des éléments législatifs?
La troisième édition de l' "Obesity Academy " organisée par la Belgian Association for the Study of Obesity ser déroulera le 20 mai en format hybride
Association pour l’Etude, la Modification et la Thérapie du Comportement asbl - Membre accrédité de l’European Association for Behavioural and Cognitive Therapies
Accueil des enfants souffrant d’allergies alimentaires en restauration collective | Formation organisée par l’Association Française des Diététiciens Nutritionnistes

Contact

Une question ou une
demande ?