ds-772649050
Notre équipe

Accueil / A propos / Notre équipe / Emilie Sevrin

Administrateur

Emilie Sevrin

En quelques mots, quel est votre parcours professionnel ?

Ayant acquis durant mes études secondaires une formation qualifiante « éducatrice A2 », j’ai toujours apprécié le contact social. Mon travail de fin d’étude était axé sur l’éducation thérapeutique du patient en diabétologie. Diplômée en 2010 pour le bachelier de diététique à la Haute école André Vésale de Liège, j’ai directement exercé ma profession au sein de la résidence « la Sérénité », pour le CPAS de Sambreville. 

J’ai ensuite, en 2016, obtenu le diplôme de « gestionnaire pour l’hébergement des personnes âgées » délivré par l’Université Ouverte de Charleroi pour le titre. J’ai suivi en 2018 la formation sur la PCM (Process Communication Model), outil de communication idéal pour aborder mes patients et mes résidents. Je fais partie du groupement des diététiciens de gériatrie depuis 2017. En 2019, j’ai suivi la formation d’auditeur bienveillant au sein du mouvement wallon pour la qualité. Je suis membre du conseil d’administration de l’UPDLF depuis 2020.   

Actuellement, quelle·s activité·s professionnelle·s exercez-vous ?

Je travaille à temps plein en tant que diététicienne salariée dans la MR-MRS, « la résidence la Sérénité », pour le CPAS de Sambreville. Je suis aussi indépendante complémentaire. Mon activité complémentaire consiste à recevoir des patients en consultation sur prescription médicale, à donner des cours de cuisine pour le CPAS de Dinant, à donner des conférences à destination de professionnels de santé. Mais également, à accompagner les MR-MRS à appliquer les critères PWNS-be-A en partenariat avec l’AViQ. Je participe activement aux projets de de l’UPDLF en tant qu’administrateur au sein du CA.

Concrètement, en quoi consiste·nt cette/ces activité·s ?

Au sein de mon cabinet diététique, je reçois des patients exclusivement sur prescription médicale. Ma patientèle consulte pour diverses pathologies (diabètes, obésité, intolérance alimentaire, …). Dans l’institution d’hébergement pour personnes âgées, ma mission est de collaborer en pluridisciplinarité avec les différents acteurs de terrain, afin de mettre en œuvre la charte du Plan Wallon Nutrition Santé et bien-être des Aînés. Je coordonne quotidiennement le service cuisine et le service hôtellerie afin d’optimiser la prise en charge diététique et la continuité des soins. Je fais aussi partie du comité de pilotage des projets axés sur l’évolution de la résidence, pour améliorer le bien-être au quotidien de nos aînés.

Ces différentes activités et/ou ces différentes expériences sont-elles complémentaires ?

Mon travail en tant que salariée reprend essentiellement une expérience sur la prise en soins nutritionnelle de la personne âgée. Les cours pratiques que je donne à différents publics sont actuellement destinés à un public précarisé du CPAS, en collaboration avec les projets « Grain’A Venir ». Le but est la réinsertion socio-professionnelle par l’apprentissage des notions hygiéno-diététiques de base.

Quels sont les atouts et les inconvénients de votre travail ?

 Mon travail en tant que salariée est enrichissant, mais aussi source de joie, grâce aux bénéfices constatés quotidiennement d’une prise en soin nutritionnelle multidisciplinaire des résidents. J’apprécie les échanges entre les équipes, l’évolution positive des projets en cours au sein de l’institution. Mais aussi les échanges avec d’autres diététiciennes de terrain lors de nos rencontres au GDG ou les nombreux échanges par mails avec mes collègues expertes dans différents domaines. Dans mon cabinet et lors des cours de cuisine donnés au CPAS de Dinant, les effets se mesurent sur le long terme, et notamment le bénéfice retiré par les patients suite à l’application de mes conseils. L’inconvénient réside actuellement dans l’énergie et le temps dépensés en consultation à remettre sur rail des patients en perte de repères suite aux nombreux « régimes », fausses informations nutritionnelles et à la cacophonie alimentaire qui fait rage actuellement.

Quelles sont les qualités requises selon vous ?

En fonction de mes missions actuelles, les qualités requises sont l’écoute bienveillante, la communication, l’expertise de terrain. Mais aussi du professionnalisme, en continuant à se former régulièrement, à échanger avec d’autres diététiciens, en adressant si nécessaire certains patients à des collègues spécialisés dans certains domaines. Mais aussi la sociabilisation, l’ambition et la détermination, afin de permettre l’aboutissement de nos projets.

Pour quelle·s raison·s avez-vous rejoint l’équipe de l’UPDLF ?

Je viens de rejoindre l’équipe de CA de l’UPDLF cette année 2020. Ayant eu écho des nombreux projets entrepris par l’UPDLF, j’avais envie d’y apporter ma contribution. Mais également pour continuer à me former, à enrichir mes compétences de diététicienne. La création récente du pôle formation à l’UPDLF m’a également donné l’envie de rejoindre l’équipe, afin de m’y investir et de faire grandir ce projet.

En quoi consiste votre travail au sein de du conseil d’administration/de l’UPDLF ?

Débutant actuellement au sein du CA, je m’implique, comme je le peux en fonction de mes compétences actuelles et de mon expertise de terrain. Le but est de faire évoluer les nombreux projets de l’UPDLF.

Coordonnées de contact

Notre équipe

Découvrez les membres du CA

Présidente
Vice-Président
Trésorière
Secrétariat
Sponsoring

Contact

Une question ou une
demande ?